95 310 I Saint-Ouen-l’Aumône I Résidence Jules-César

95 310  I  Saint-Ouen-l’Aumône  I  Résidence Jules-César
52 LOGEMENTS NEUFS – 48 LOGEMENTS RÉHABILITÉS – 32 LOGEMENTS DÉMOLIS

Les 80 logements de la résidence Jules-César ont été livrés en 1971 en lieu et place d’une ancienne cité d’urgence.

Sa morphologie architecturale particulièrement introvertie occasionnait quelques dysfonctionnements. En effet, 4 modules constituaient une enceinte rectangulaire fermée autour d’un jardin. Ce jardin totalement enclavé, sans visibilité depuis la rue était très peu équipé et très faiblement planté de sorte que sa fréquentation devenait très faible.

Hors dispositif Politique de la Ville, cette résidence, du fait, de sa localisation entre le quartier Chennevières et le Parc-Le-Nôtre a pu bénéficier du dispositif de financement ANRU. Également, les possibilités offertes sur cette résidence en termes de reconstruction et de relogement ont facilité son intégration dans le PRU global de la ville de Saint-Ouen-l’Aumône.

LE PROGRAMME DU PROJET DE RÉNOVATION

Dès la Convention ANRU signée en 2007, le programme était développé selon les orientations suivantes :

  • Démolition des deux bâtiments, de 16 logements chacun, situés de part et d’autre des extrémités de la résidence, afin d’ouvrir le cœur de la résidence sur la rue de la cité du Parc.
  • Reconstruction de 34 logements et 34 stationnements aériens, venant dans le bilan du 1 pour 1 des logements démolis sur la résidence du Parc-Le-Nôtre. Des parcelles situées en fond de la résidence ont, à cette fin, été achetées pour implanter ces 34 logements. Ces logements devaient accueillir pour 50% des logements, des ménages issus de la première phase de démolitions des bâtiments Parc-Le-Nôtre.
  • Reconstruction de 18 logements et 18 stationnements aériens, venant également dans le bilan de la reconstitution des logements démolis. Ces logements ont accueilli des ménages issus du dernier bâtiment à démolir sur le Parc-Le-Nôtre (bâtiment I).
  • Réhabilitation des 48 logements maintenus.
  • Résidentialisation de l’équivalent des 48 logements réhabilités, visant à rassembler l’ensemble des 3 programmes et offrir les stationnements nécessaires pour le maximum de logements. Au final 80 stationnements seront créés sur l’ensemble de la résidence.

guide-relogement-emmaus-habitat-03
LA MISE EN ŒUVRE DU CHANTIER

Tranches entre 2009 et 2015

  • Tranche 1 : construction des 34 logements – livrés en octobre 2011
  • Tranche 2 : démolition des 32 logements – livrés en décembre 2012
  • Tranche 3 : construction des 18 logements et réhabilitation des 48 logement.
  • Résidentialisation d’ensemble – livraison d’octobre 2014 à février 2015.
PROJET D’ACCOMPAGNEMENT SOCIAL

La concertation avec les habitants a été réalisée à chaque étape de validation de ce programme dans le cadre de réunions publiques. L’amicale a également été consultée préalablement aux consultations règlementaires réalisées.

  • Une Maîtrise d’Œuvre Urbaine et Sociale (Cabinet Le Frêne) a accompagné l’ensemble des familles en situation de relogement. Une enquête sociale préalable a permis d’identifier les situations sociales les plus fragiles et a confirmé la présence de nombreuses personnes âgées.
  • Un Guide du relogement contenant toutes les informations nécessaires pour les locataires concernés a été diffusé.
  • Emmaüs Habitat, avec des interventions de la Conseillère Économie Sociale et Familiale de l’agence, a assuré un suivi social individualisé des familles les plus en difficulté.
  • Emmaüs Habitat a missionné l’association intermédiaire Tilt Services pour aider les locataires isolés ou âgés à déplacer leurs meubles lors des différentes interventions.
LES OBJECTIFS D’EMMAÜS HABITAT

Emmaüs Habitat est une Entreprise Sociale pour l’Habitat qui gère 13 000 logements locatifs sociaux en Île-de-France, dans les départements de Paris, des Yvelines, de l’Essonne, des Hauts-de-Seine, de la Seine-Saint-Denis, du Val-de-Marne et du Val-d’Oise.

Emmaüs Habitat articule son intervention suivant trois axes stratégiques :

  • améliorer la qualité du service rendu,
  • poursuivre la rénovation et le développement de son patrimoine
  • développer des projets d’innovation sociale.
CHIFFRES CLÉS D’EMMAÜS HABITAT

13 000 logements sociaux gérés

237 salariés – 3 agences décentralisées :

  • Nord-Est au Blanc-Mesnil (93)  I 
  • Nord-Ouest à Saint-Ouen-l’Aumône (95)
  • Paris-Sud à Charenton-le-Pont (94)  I 

Livraisons 2014 :
268 logements neufs, 986 logements réhabilités, 631 logements résidentialisés

Share